Brûleur bioéthanol

  Il y a 13 produits.

Retrouvez ici tous les brûleurs éthanol et foyers de combustion bio qui équipent nos poêles bio. Utilisez  nos pièces d'origine afin de remplacer votre ancien foyer ou encore afin d'équiper un âtre sur mesure. Entièrement réalisés en inox brossé, matériau connu pour sa longévité et sa résistance à la chaleur, c'est l'organe principal du foyer. Il assure la combustion et permet à la flamme de s'animer.
Chaque pièce est testée en usine afin de vérifier son étanchéité. Nous atteignons avec ce produit notre objectif zéro défaut à un excellent rapport qualité/prix. Notre expertise en matière de foyer bioéthanol nous permet de vous offrir des conseils personnalisés.

Tout ce qu'il faut savoir sur les foyers de combustion

Le foyer de combustion se démocratise. Il représente la possibilité de remplacer un brûleur usagé, ou de créer une cheminée moderne après réalisation de quelques travaux.

Ca y est, votre choix est fait, vous avez craqué pour un foyer de combustion : il sera du meilleur effet chez vous, accroché au mur ou disposé au sol. Vous avez peut être même choisi uniquement de prendre un brûleur afin de réhabiliter une vieille cheminée (comme c'est le cas pour beaucoup de nos clients Parisiens) ou encore pour créer votre foyer sur mesure. Dans tous les cas vous aurez la même interrogation, au déballage de votre commande.
En effet, nombre d'entre vous nous appelent et nous posent des questions concernant les brûleurs éthanol. Voici quelques réponses qui nous l'espérons, vous aideront à bien mettre en marche votre poêle à éthanol.

Installer le brûleur dans son logement

C'est la première chose à faire : certains modèles sont livrés avec le foyer déjà inséré dans son logement, d'autre non. Assurez vous que l'opération soit bien effectuée et que le foyer de combustion soit bien à plat dans son logement.

Les critères de choix

Il est important de fixer votre choix sur un foyer de combustion adapté à l'endroit auquel il sera dédié, et surtout à vos attentes. Pour cela plusieurs critères existent :

  • Le critère décoratif

    Il arrive parfois que vous ne recherchiez que l'aspect "flamme" sans réellement avoir un impératif de chauffage. dans ce cas n'importe quel brûleur, même très petit, fera l'affaire. Mis à part si vous avez un encastrement à réaliser, peut être faudrait t'il vous orienter vers une cheminée éthanol carénée et sécurisée. Il en existe des modèles très simples qui peut-être répondront à vos besoins.

  • Les dimensions

    Ça n'a l'air de rien dit comme ça, mais beaucoup de clients nous appelent pour nous demander des informations sur nos brûleurs. Au départ ils sont intéressés par un modèles bien précis puis lorsqu'on aborde la question de l'espace disponible, ont s'aperçoit que le modèle ciblé est tout simplement trop volumineux. C'est surtout vrai lors des projets de remise en service d'anciennes cheminées. Chaque appareil que nous commercialisons fait l'objet d'un schéma disponible sur sa page explicative : comparez ce schéma à l'espace dont vous disposez.

  • La puissance

    Nous le répétons un peu partout et tordons le cou aux idées reçues : un brûleur chauffe réellement. Il faut tout de même s'assurer qu'il soit correctement dimensionné, en rapport à sa pièce d'accueil. Pour rappel une pièce de 15 à 30 m2 sera bien chauffée par un brûleur 3kW, une pièce de 30 à 50 m2 demandera le double de puissance, et au dela il conviendra de partir sur 8 kW ou plus. Vous pourrez retrouver un index complet des puissances sur la page des cheminées.

Bruleur ethanol longueur 1m

À quoi sert la mousse présente dans le corps ?

Beaucoup d'entre vous semblent intrigués par la fibre de verre blanche présente dans le corps de combustion. Est elle utile au moment du transport ? Faut il la retirer avant d'utiliser la cheminée ? Aucune question à vous poser, cette mousse est à laisser à l'intérieur du brûleur où elle assure deux tâches :

  • La sécurité : elle agit comme un tampon en retenant le combustible si un choc ou un renversement de l'insert venait à se produire,
  • La régulation : cette mousse qui absorbe l'éthanol le libère progressivement pendant la combustion. C'est un peu comme une mèche dans une lampe à pétrole.

Durable, la fibre de verre va néanmoins au fil du temps perdre sa couleur et noircir : il conviendra de temps en temps de couper les parties noires à l'aide d'un cutter afin d'assurer une bonne qualité de flamme.

J'utilise quoi pour une bonne combustion ?

Toujours et uniquement de l'éthanol pour cheminée. Pas de mélange de station service ni de pétrole lampant qui endommageraient à coup sur votre nouvelle acquisition, voir s'avérer être dangereux pour vous. On en trouvera deux sortes :

  • Liquide : elle préserve le brûleur et permet un entretien moindre,
  • En gel : elle permet une sécurité accrue dans le cadre de l'utilisation d'une cheminée à poser au sol en ne se répandant pas au sol après un choc. Malheureusement le gel laisse des dépôts qui encrassent la fibre et l'intérieur du brûleur plus rapidement.

Utilisez de préférence des produits de qualité. Nous vous recommandons les marques bionodor ou pur-ethanol.

bruleur double paroieLe remplissage

Quelques précautions s'imposent, l'éthanol étant un liquide inflammable et susceptible de laisser des traces s'il était renversé au sol. La pompe de remplissage permet de prélever le liquide directement dans le bidon pour l'acheminer directement dans le corps de combustion. Très pratique pour éviter d'en mettre partout : pas besoin de manipuler un bidon parfois lourd et d'avoir à viser un entonnoir risquant de bouger ou tomber à chaque remplissage en liquide. Sachez que le premier remplissage du corps doit s'effectuer à la moitié. Les suivants peuvent être fait en intégralité. Pour de plus amples renseignements référez vous à la procédure de remplissage de notre FAQ.

L'allumage

Patience, vous allez bientôt pouvoir profiter des premières flammes de votre cheminée. Ne nous précipitons pas et continuons à penser à la sécurité. Le briquet long va nous être d'une grande aide. Liquide fortement inflammable, l'éthanol doit être mis au contact d'une flamme pour s'embraser : éviter les briquets traditionnels des fumeurs ou encore les allumettes, vous risqueriez de vous brûler. Le briquet long vous permet de maintenir vos mains à distance afin de ne pas être surpris par l'arrivée subite de la flamme (effet flash). Vous le trouverez en vente à côté de chaque modèle d'insert que nous commercialisons. Pensez à présenter le briquet par le côté et pas par le dessus.

Extinction du feu

La flamme sort du brûleur par une bouche. Cette dernière doit être obstruée afin de priver la flamme d'oxygène, si on souhaite éteindre la cheminée. Un ustensile est systématiquement fourni avec les brûleurs afin de pouvoir effectuer cette tâche. Le mieux serait peut être de jauger votre besoin au moment du remplissage pour ne pas avoir a éteindre la cheminée. Cela permettra moins de gaspillage de liquide et une plus grande sécurité :

  • Votre petit dernier ne serait pas tenté d'allumer le poêle et de jouer avec les flammes,
  • Pas d'évaporation ni de production de gaz possibles.

En règle générale, si vous désirez éteindre la cheminée sans attendre la combustion complète de l'éthanol, essayez d'aérer l'espace ou d'utiliser une VMC tant que le brûleur est encore chaud.

L'entretien

Nos brûleur ne demandent que très peu d'entretien. Il faudra de temps à autre un peu d'huile de coude et surtout de produit d'entretien pour l'inox pour nettoyer la face visible. L'intérieur ne se nettoie que superficiellement, et surtout sans utiliser de produits inflammables (acétone, pétrole, essence, etc) qui ne sont pas miscibles avec l'éthanol. La fibre de verre a une durée de vie très longue : vous pourrez couper à l'aider d'un cutter les amas noirs qui se feront naturellement avec le temps, au fil des combustions.

Pour en savoir encore plus sur les brûleurs, rendez-vous sur le blog.