Depuis plusieurs années, le chauffage à l'éthanol s’est présenté comme une alternative fiable et économique pour le chauffage d’appoint.

L’offre des cheminées éthanol s’est par conséquent étoffée et de nombreux modèles de toutes tailles et de tous les styles sont apparus sur le marché, rendant le choix de plus en plus complexe.

Nous allons voir quels sont les principaux critères à prendre en compte afin de choisir le foyer éthanol qui correspond à vos besoins.

Le fonctionnement d’une cheminée ethanol

En premier lieu, et bien que cela soit relativement simple, il convient de comprendre comment fonctionne une cheminée éthanol.

Une cheminée éthanol est composé de 2 éléments principaux :

  • Le corps de la cheminée : généralement en fer, et parfois en MdF ou en verre, est la partie la plus visible de la cheminée. C’est cette partie qui est travaillée pour donner le design que l’on souhaite à la cheminée.
  • Le brûleur : en inox, c’est la partie névralgique de la cheminée puisque c’est là que se fait la combustion et que se trouve le réservoir d'éthanol.

D’autres éléments peuvent s’ajouter à cela, notamment en terme de protection avec des grilles ou vitres pare-feu. Ils peuvent être ajoutés a posteriori mais sont généralement inclus dans le design d’origine de la cheminée.

Au niveau du fonctionnement en lui-même, il s’agit d’une simple combustion, dans laquelle le combustible est l'éthanol liquide.

Quand le brûleur est froid, on remplit le réservoir avec l'éthanol (la partie creuse qui contient parfois de la fibre céramique) jusqu’au témoin de remplissage.

Ensuite, à l’aide d’un briquet long, on allume l'éthanol et la flamme se propage sur la largeur du brûleur.

Et voilà, vous pouvez déjà profiter de votre cheminée à l'éthanol.

Les différents types de cheminées éthanol

On peut distinguer 4 profils de cheminées éthanol, avec chacun ses caractéristiques propres.

Foyers muraux

Les cheminées murales, aussi appelées cheminées à fixer, sont des modèles que vous pourrez fixer au mur avec ou sans encastrement selon l’exemplaire, à l’aide d’un kit de fixation.

Cela peut donc, en fonction de l’installation souhaitée, nécessiter quelques travaux de plaquiste dans le cadre d’un encastrement, ou bien seulement le perçage du mur et la pose de chevilles pour mettre en applique au mur.

Foyers à poser au sol

Ces cheminées à poser sont des modèles qui sont à installer à même le sol, dans la pièce de votre choix et apportent un effet design au même titre qu’un meuble.

Ces modèles ont l’avantage de demander peu de mise en place avant l’utilisation, et de pouvoir être déplacés d'une pièce à une autre.

Foyers de table

Les cheminées de table sont des modèles compacts et mobiles si besoin est. Ils sont destinés à être placés sur une table ou un meuble essentiellement en tant qu'élément de décoration, pour profiter du plaisir d’une flamme vive.

Les plus gros modèles apportent tout de même un gain de chaleur agréable dans votre intérieur.

Foyers XXL

Les cheminées éthanol XXL ont pour principale caractéristique leur aspect massif, voire monumental pour certaines.

Au-delà de cet aspect, il existe tout type de design car elles peuvent aussi bien être posées au sol ou fixées au mur selon le modèle, mais on ne peut pas les qualifier de mobiles.

Il vaut donc mieux s’assurer de son emplacement au préalable, car une fois disposé à sa place il sera contraignant de la déplacer.

Une cheminée éthanol pour quelle utilité ?

Une cheminée éthanol est souvent associée à l’esthétique d’un intérieur plus qu’au chauffage.

C’est en partie vrai, car les foyers éthanols sont déclinés en des formes diverses et variées et le choix de l’aspect est important pour une décoration intérieure homogène.

Cependant, il ne faut pas négliger l’apport calorifique que peuvent apporter ces produits, s’ils sont correctement calibrés par rapport à l’espace à chauffer.

C’est pourquoi aujourd’hui, on retrouve de nombreux modèles qui, en plus de donner du cachet à votre espace de vie, vous apportera un gain de chaleur substantiel.

Aussi, lorsque vous cherchez à vous équiper d’une cheminée à l’éthanol, il faut bien prendre en compte ces données et se poser les bonnes questions : est ce que vous souhaitez simplement de la décoration, un chauffage d’appoint, ou les deux ?

De cela, découlera naturellement une sélection de cheminées qui correspondront au mieux à votre besoin.

Choisir une puissance du brûleur adaptée

Tout système de chauffage, qu’il soit pour de l’appoint ou en principal, doit être calibré au niveau de la puissance en fonction du besoin.

Les cheminées éthanol ne dérogent pas à ce précepte et nous allons voir comment définir la puissance nécessaire pour un brûleur éthanol.

Comme les autres modes de chauffage, la puissance des brûleurs à l’éthanol est exprimée en Watts.

Pour calculer la puissance requise dans une pièce, afin d’avoir un gain de chaleur appréciable, on prévoit de manière empirique pour une pièce avec hauteur sous plafond standard 1 kW pour 10m2. Celà est valable également pour le dimensionnement par rapport à la respirabilité de la pièce (apport naturel en oxygène, rejet de monoxyde de carbone).

Vous pouvez également utiliser notre calculateur pour déterminer la puissance de votre brûleur.

La puissance du brûleur est la caractéristique principale dans le choix d’un brûleur.

En attribut complémentaire, on va retrouver la taille du réservoir en L et la consommation en L/h desquels va résulter l’autonomie.

Les inserts éthanol sont généralement dimensionnés pour une autonomie de 3 à 4h à pleine puissance.

Au niveau de la forme, il existe des brûleurs éthanol ronds ou rectangulaires.

Les brûleurs ronds sont généralement de petites dimensions, destinés à être insérés dans des cheminées éthanol de faible volume tels que les cheminées de table.

Sur ces brûleurs, il n’est pas possible de régler la puissance, il s’agit d’une sorte de bol en inox, dans lequel on verse et allume l’éthanol.

Les blocs rectangulaires, les plus connus, existent eux de toutes tailles. On en trouve de 30 cm à 160 cm.

Sur les anciens modèles, il n’y avait pas de plaque de réglages, mais de nos jours les modèles réglables sont de plus en plus courant. Ils ont l’avantage de pouvoir moduler la flamme, non seulement pour réguler l’apport calorifique, mais aussi pour profiter de la flamme plus longtemps.

Enfin, parmi les blocs rectangulaires, il existe les simples parois et les doubles parois. Comme leur nom l’indique, c’est un niveau de la paroi inox qui peut être doublé sur certains blocs, habituellement choisi pour des installations personnalisées.

Le doublage inox permet un moins fort dégagement de chaleur au niveau du bloc inox et donc de faire un encastrement dans des matières plus sensibles à la chaleur.

Le cas de la norme NF D35-386, c’est quoi ?

Il n'existe pas de norme française visant à classifier les différentes cheminées à alcool présentes sur le marché français, à destination du particulier

La seule norme en vigueur actuellement est la norme NF D35 – 386. Elle vise à la prévention des risques de brûlures liées à l’éthanol et aux émanations de dioxyde de carbone.

Elle s'applique aux Établissements Recevant du Public, ou ERP, et inclut l’utilisation de brûleurs électroniques pour la détection – onéreux et pour certains peu fiables.

Les cheminées éthanol présentées sur Wikao sont 100% mécaniques, n’incluent aucun système électronique et sont à destination d’un usage personnel. C’est pourquoi nos produits peuvent être utilisés en toute sécurité dans un usage privé.

Retrouvez nos cheminées éthanol et brûleurs sur Wikao